Comment reconnaître les pleurs de décharge ? Illustration représentant un nuage jaune

Votre bébé pleure beaucoup et vous ne savez plus quoi faire pour le réconforter ? Ces crises se manifestent la plupart du temps par des cris stridents ? Vous commencez à vous inquiéter face à ce phénomène récurrent ? Découvrez comment mieux appréhender les pleurs de bébé grâce à quelques astuces. Juliette Moudoulaud, spécialiste du sommeil des tout-petits et créatrice du site feedebeauxrêves, nous explique comment comprendre et calmer les pleurs de décharge.

I. Comment définiriez-vous leurs pleurs de décharge ?

Les pleurs de décharge sont des pleurs intenses, difficiles à calmer, qui surviennent plutôt le soir, généralement autour de 18 heures. Ces pleurs apparaissent entre la naissance jusqu’à l’âge de 3 ou 4 mois environ, avec un pic généralement compris autour de 6 à 8 semaines.

Avant l’acquisition de la parole ou de la langue des signes, le bébé n’a pratiquement que le pleur pour s’exprimer. Les pleurs de décharge permettent d’évacuer les grandes émotions de la journée.

II. Pourquoi certains bébés ont-ils des pleurs de décharge uniquement le soir ou la nuit ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène. Sachez tout d’abord que les pleurs de décharge sont la conséquence de l’accumulation de la journée, avec les émotions et stimulations qu’elle comporte. Ces accumulations peuvent former un trop plein pour le bébé qui, pour décharger cette tension, va pleurer. Ensuite, le jour qui baisse, et la nuit qui arrive, peut avoir un caractère inquiétant et ainsi favoriser les pleurs de décharge.

Pleurs de décharge d’un bébé allongé sur matelas latex naturel

III. Pourquoi parlait-on de coliques du nourrisson avant ?

Avant, on parlait de coliques du nourrisson car on associait les pleurs du soir à des problèmes digestifs. Pour rappel et selon le site Naître et grandir : « les coliques sont décrites comme des crises de pleurs récurrentes et régulières chez un bébé. Elles ont lieu au moins 3 heures par jour, 3 jours par semaine, pendant plus d’une semaine. »

Les inconforts digestifs peuvent effectivement amener des pleurs du nourrisson. En revanche, ils n’interviennent pas uniquement le soir contrairement aux pleurs de décharge.

Pour résumer, il s’agit de deux phénomènes bien distincts qui nécessitent un traitement différent.

IV. Avez-vous des astuces pour calmer les crises de pleurs de décharge ?

Voici quelques conseils pour tenter, dans un premier temps, de limiter les pleurs de décharge et savoir, ensuite, comment réagir.

  1. 1.

    Tout d’abord, il faut savoir que les pleurs de décharge vont être exacerbés par une trop grande fatigue ou une trop grande stimulation. Soyez vigilants au temps de sommeil de votre bébé afin de vous assurer qu’il dorme suffisamment. Le temps d’éveil doit être compris entre 45 minutes et 1h15 les 3 premiers mois.

  2. 2.

    N’hésitez pas à proposer des siestes régulièrement à votre bébé. Confortablement installé sur son matelas bébé, en portage, ou dans sa poussette : saisissez les occasions qui peuvent se présenter durant la journée !

  3. 3.

    Lorsque le rythme circadien commence à se mettre en place (Il s’agit d’une fonction cyclique naturelle de l'organisme déterminée par l'horloge interne de notre corps. Il se manifeste chez le nourrisson aux alentours de 6 semaines.), vous pouvez faire dormir bébé dans le noir total la nuit. C’est donc à ce moment-là qu'il faut essayer d’instaurer une heure de coucher régulière pour le bien-être de bébé.

  4. 4.

    Lorsque les pleurs de décharge arrivent, la meilleure manière d’aider votre bébé est de rester serein au maximum, et d’accompagner ses pleurs. Vous pouvez le prendre dans vos bras, le bercer, le faire téter, le prendre en portage, lui parler, lui chanter des berceuses ou encore mettre du bruit blanc. C’est à vous de trouver la solution qui convient au mieux afin de rassurer votre bout d’chou. L’objectif est de comprendre ce que votre bébé ressent afin de l'accompagner dans cette difficulté.

  5. 5.

    L’astuce Le Petit Cosme : Avez-vous vérifié que la literie de votre p’tit loup lui convient bien ? En fonction de son âge, vous devez veiller à choisir un matelas adapté afin que votre bébé dorme paisiblement sans risque de réveil nocturne successifs, de pleurs ou de cris.

V. Quels sont vos conseils pour les parents démunis face aux pleurs de décharge ?

Mère qui apaise les pleurs de décharge de son bébé

Il est important d’abord de chercher de l’aide. Si un parent est exténué ou dépassé face aux pleurs de décharge, il ne doit pas hésiter à demander de l’aide à quelqu’un de la famille, un ami qui pourrait prendre le bébé un petit temps pour permettre au parent de se recentrer. Prendre soin de soi avant de prendre soin de son bébé est également primordial.

Vous vous sentez dépassé(e) ? Inutile de culpabiliser ! Posez bébé en toute sécurité dans son lit et prenez le temps de souffler, de respirer, de boire un verre d’eau et de respirer calmement. Nous savons aujourd’hui que laisser pleurer un nourrisson est déconseillé sur une longue période de temps et à répétition.

Mais, un parent à bout de nerfs peut être amené à faire un geste qu’il peut regretter (secouer son bébé, par exemple) car il se sent totalement dépassé ! Il est préférable de laisser son bébé quelques minutes dans son lit le temps de reprendre ses esprits plutôt que d’avoir une réaction incontrôlable.

VI. À quel moment s’inquiéter et consulter un professionnel de santé ?

L’idéal est d’en parler à votre médecin ou à votre pédiatre dès que quelque chose vous tracasse ! Les pleurs de décharge sont très variables d’un bébé à l’autre, et rien ne remplace l’intuition d’un parent qui sent que quelque chose ne va pas. Si votre bébé pleure plus que les autres, cela ne fait pas de vous un mauvais parent du tout. Tous les nouveau-nés ont des personnalités et des sensibilités diverses et variées. Certains vont avoir besoin de plus de contact, d’être davantage portés quand d’autres vont rapidement se sentir bien dans leur berceau. Allez à votre rythme, suivez votre bébé, accompagnez-le, et tout va bien se passer.

VII. Pensez-vous qu’il existe différents types de pleurs du bébé ?

Il existe en effet différents types de pleurs chez les bébés. Le contexte peut vous aider à les décrypter ainsi que les différents sons exprimés. Le Dunstan Baby Langage peut vous aider à mieux comprendre ces pleurs. Comment ? En décodant le langage particulier de bébé dès sa naissance afin d’identifier au mieux ses besoins. C’est avec cette démarche que vous pourrez avoir une réponse la plus adaptée possible aux pleurs de votre bébé.

Pour conclure, un bébé pleure, et c’est normal, car c’est son seul mode d’expression. Comment faire face aux pleurs de décharge ? Premièrement, chercher à les comprendre, puis les accompagner et les calmer ensuite. Et n’oubliez pas, la quantité de pleurs de votre bébé n’est pas le reflet de votre aptitude à être un bon parent.

Pieds de bébé délicatement posés sur une couverture douce

Vous avez encore d’autres interrogations ? Nous savons pertinemment que le sommeil des petits est important pour grandir sereinement. C’est pourquoi nous avons réalisé un guide complet afin de vous aider à créer un environnement de sommeil le plus sain possible pour bébé.

Juliette Moudoulaud fondatrice du site feedebeauxreves

Article réalisé en collaboration avec Juliette Moudoulaud, coach du sommeil certifiée et heureuse maman de quatre enfants.

1.
Deux femmes qui regardent Instagram sur leur téléphone portable

Découvrez tous les bons conseils et astuces sommeil de Juliette sur son compte Instagram.

2.
Bébé qui dort paisiblement sur son matelas latex naturel avec son doudou

Votre enfant a besoin d’un accompagnement personnalisé ? Juliette propose des coachings adaptés aux besoins de chaque bambin, sur son site.


Parce que la parentalité n’est pas toujours chose aisée, Le Petit Cosme tente de vous accompagner pour aborder sereinement chaque moment clé de vos enfants.

L'équipe Cosme

Pictogramme représentant un téléphone

Chat

Pictogramme représentant un téléphone

01 79 73 30 90

du lundi au vendredi de 10h à 19h

le samedi de 11h à 19h

Pictogramme représentant un téléphone

Nos boutiques

keyboard_arrow_left

PARIS

2 passage Thiéré
75011 Paris
01 79 73 30 90

LYON

27 rue des Remparts d'Ainay
69002 Lyon
04 65 84 40 60

NANTES

14 rue Paul Bellamy
44000 Nantes
02 55 99 00 88
keyboard_arrow_right close